L'enfant a besoin de vivre à son rythme

 

"Selon que nous soyons femme ou homme, il y a en chacun de nous, soit une maman et une mère, soit un papa et un père.

Le papa, la maman sont ceux qui sont dans la fonction lien : l’amour, l’affection, la tendresse, le jeu, l’amusement...

Le père, la mère sont ceux qui sont dans la fonction loi : ce sont eux qui savent mettre des limites, fixer des règles, dire : « non »…

L’enfant a besoin, d’une part, de lien, et d’autre part, de loi."

 

Les valeurs

"Le « vivre ensemble » passe par « savoir dire »

« Bon jour »

« Au revoir »

« S’il vous plaît »

« Merci »

« Excusez-moi »…

Ces mots de courtoisie permettent d’exprimer l’égard que nous avons vis-à-vis de l’autre.

L’autre que nous côtoyons n’est pas un objet, une chose, une fonction : tout autre est avant tout un être humain. Quel qu’il soit, il a droit à notre considération.

Cela me rappelle une anecdote.

J’étais allée voir des amis. Ceux-ci ont un fils, Romain, qui, à l’époque des faits, avait environ huit ans. Je lui avais rapporté un cadeau, une boîte de lego, car c’était à ce moment là, son jeu favori. Je lui remets le paquet et il ne dit pas « merci ».

Sa mère lui demande s’il n’a pas oublié quelque chose ; il rétorque « non ! ».

Elle me regarde et me dit «  à présent c’est une affaire entre moi et lui ». Elle lui demande de lui remettre le paquet, dont il était déjà en train d’arracher le papier. Il lui répond que c’est lui qui l’a eu, et, après un instant d’hésitation, il le lui donne. Geste accompagné d’un regard on ne peut plus noir. Il manifeste son désaccord. A cela, sa mère lui répond : «  Pour moi, c’est une valeur que de savoir dire merci, lorsque l’on reçoit quelque chose» Et elle pose le paquet sur l’armoire, en lui disant qu’il l’obtiendrait, lorsqu’il aurait remercié.

Juste ou faux, bien ou mal, cette mère a des valeurs, elle les transmet, et une valeur, cela ne se discute pas.

Il aura maintes fois insisté pour obtenir le cadeau. Ni sa mère, ni son père d’ailleurs, n’ont cédé, pas même pour avoir la paix. Au moment du dessert, il m’a remercié et il a eu ses lego.

Je crois vraiment que nous devons transmettre nos valeurs à nos enfants. Nous sommes aussi parents et éducateurs pour cela. Et une valeur n’est pas une vérité. D’ailleurs qui d’entre nous peut prétendre avoir la vérité ?

Leur transmettre des valeurs, des manières d’être, c’est leur donner des repères sur lesquelles ils peuvent s’appuyer.

L’une des fonctions des valeurs, c’est de permettre de bien vivre avec soi et avec les autres.

Le « vivre ensemble » passe également pas un certain «  savoir être. »

Frapper à la porte avant d’entrer

Tenir une porte

Apporter une aide

Céder sa place à quelqu’un en difficulté

Attendre son tour

Acquérir le sens de l’effort et du travail bien fait

Faire gratuitement pour la communauté familiale…

et

Ne pas juger

Ne pas condamner

Ne pas s’arrêter aux apparences…

J’invite vraiment chaque parent à s’interroger sur les valeurs qu’il veut transmettre à ses enfants, et sur les moyens qu’il va se donner pour cela."

 

Extraits de PAPNE1